Ultherapy Dangers ?

Quels sont les dangers de l’ultherapy ?

L’ulthérapy est une technique non invasive qui présente des risques et des complications comme toute technique de chirurgie et de médecine esthétique. L’ultherapy doit être utilisée uniquement par un médecin expérimenté formé à la manipulation de l’ultherapy. Vous pouvez lire sur internet beaucoup d’articles qui traitent de « ultherapy dangers ». Mais sachez qu’en respectant les données techniques et anatomiques, l’ultherapy est sans dangers.

Ultherapy dangers

 

Les zones de dangers de l’ultherapy sont notées en rouge sur ce schéma. Le médecin devra repérer la zone du nerf sus orbitaire, le rameau frontal du nerf facial, l’émergence du nerf alvéolaire inférieur.

Aucune complication grave, définitive et même temporaire n’a été relevée dans notre pratique au sein du cabinet.  

 

Cependant afin d’être le plus transparent possible sur cette technique de lifting par ultrasons, voici la liste des « ultherapy dangers » en anglais ou complications décrites dans la littérature scientifique.

Dans la littérature scientifique internationale, les complications de l’ultherapy ou « Ultherapy dangers » sont : 

  • Complication nerveuse :
    • Nerf sus orbitaire avec diminution temporaire et réversible de la sensibilité de la moitié du front.
    • Nerf alvéolaire inférieur avec diminution temporaire et réversible de la sensibilité de la lèvre inférieure et du menton
    • Nerf frontal avec diminution temporaire et réversible de la mobilité de la moitié du front
    • Cette complication est due à une faute technique lors de l’utilisation de la sonde profonde dans la zone d’émergence du nerf en zone rouge. Il n’existe aucun danger de l’ulthérapy pour les nerfs si le médecin respecte les zones de dangers.
  • Sensibilité douloureuse lors de la séance. La sensibilité est variable et les patients décrivent des sensations de picotements pouvant aller jusqu’à une sensation d’échauffement. les sensations douloureuses s’estompent dès la séance terminée.
  • Complication ophtalmologique à type de perception de flashs lumineux lors du traitement en zone paupière. Cette complication de l’ultherapy est due à une faute technique par mauvaise orientation des sondes lors du traitement de la zone paupière. L’ultherapy ne présente pas de danger ophtalmologique lorsque le médecin réalise un contrôle échographique lors du traitement de la zone des paupières et du sourcil.
  • Hématome sous cutané. Il arrive parfois que sur des patients avec une peau qui « marque » facilement présentent avec l’ulthérapy des petits hématomes sous cutanés. Ceux-ci disparaissent en 7 à 10 jours. Les zones peuvent être maquillées pour masquer ces hématomes.
  • Engourdissement musculaire. Une sensation de tension musculaire peut apparaitre et perdurer 5 jours après la séance de l’ulthérapy. Cette complication de l’ulthérapy récupère dans tous les cas sans aucune séquelle musculaire.
  • Asymétrie du résultat soit par faute technique lors de la séance soit par réponse différentielle d’un côté par rapport à l’autre. Une séance de correction est alors envisagée.

Maintenant que vous êtes informé de « l’ultherapy dangers », vous pouvez consultez l’article Zone à traiter en cliquant içi

Si vous souhaitez prendre un RDV pour discuter de la faisabilité et des risques de l’ultherapy, cliquez sur ce lien